Formation Oracle Data Guard : Oracle 10g /11g - Administration de Data Guard - ITGate Training
Bases de données

Formation Oracle Data Guard : Oracle 10g /11g – Administration de Data Guard

3 Jours

Objectifs de la formation Oracle Data Guard

La base de données est une brique de plus en plus critique au sein des entreprises. Le temps de rétablissement demandé après un incident est souvent très court, ce qui ne permet pas d’utiliser les méthodes classiques de restauration. Les plages de maintenance étant réduite ou voire inexistante pour permettre un accès permanent des utilisateurs, il est important de mettre en place un site de secours permettant de planifier des opérations de maintenance et/ou de prévoir un Plan de Reprise d’Activité (PRA) en cas de sinistre. A toutes ces préoccupations, Oracle propose sa solution Oracle Data Guard. Cette solution permet de mettre en oeuvre une ou plusieurs Standby database logique ou physique sur un ou plusieurs sites géographiquement distants. Lors de cette formation Oracle Data Guard, vous comprendrez et mettrez en oeuvre tous les éléments permettant par la suite d’administrer au quotidien des bases Oracles avec la solution Oracle Data Guard

À qui s’adresse cette formation ?

Public :

Cette formation Oracle Data Guard s’adresse aux administrateurs de base de données

 

Prérequis :

Connaître et pratiquer l’administration d’instance Oracle

 

Contenu du cours Oracle Data Guard

Introduction à Oracle Data Guard

Présentation sur les « standby database ».
Différence entre une Physical Standby Database et une Logical Standby Database.
Introduction sur architecture Data Guard.
Les différents niveaux de protections des données du data guard.
Rappel sur la configuration SQL*Net.

Architecture Data Guard

Présentation de l’architecture globale
Description des processus d’arrière-plan dédiés au Data Guard
Gestion des journaux transactionnels (redolog et archivelog)
Description de l’application des logs sur la standby database (Redo Apply Mode ou SQL Apply Mode).
Mécanisme de détection des journaux transactionnels manquants.
Présentation de l’outil dgmgrl et du data guard broker.

Création et configuration d’une Physical Standby Database

Préparation de la base primaire :
– Journalisation supplémentaire
– Flashback database
Procédure de création via SQL*Plus et RMAN
Configuration de l’application des logs de la base standby.
Surveillance de l’application des logs sur la standby

Création et configuration d’une Logical Standby Database

Préparation de la base primaire :
– Journalisation supplémentaire
– Flashback database
Procédure de création via SQL*Plus et RMAN
Configuration de l’application des logs de la base standby.
Surveillance de l’application des logs sur la standby
Accès à une base standby logique.

Administration d’une Standby Database

Gestion des destinations de l’archivage.
Configuration des services de transport.
Application des logs avec délai.
Modification du mode de protection de données.
Gestion d’une arborescence différente entre la base primaire et la standby.
Démarrage/arrêt de la base standby.
Démarrage/arrêt de la récupération sur la base standby.
Ouverture de la base standby en lecture.
Gestion des modifications de fichiers dans la base primaire.
Impact d’un RESETLOGS sur la base primaire.
Transition de rôle :
– opération Switchover.
– Transition par Failover.

Maintenance d’une configuration Data Guard

Vérification de l’état du Data Guard et de l’ensemble des bases
Contrôle des opérations d’application des logs et de transport des logs.
Installation et  configuration du Data Guard Borker
Utilisation de l’utilitaire DGMGRL.
Configuration du Fast-Start Failover

Réf:

00120

Tarif:

600 Dt

Niveau:

Intermédiaire

Classe à distance:

Possible

Pas de sessions disponibles

Pin It on Pinterest